Skip to main content

Notre terroir: l'ardoise

You are here

Ce territoire vallonné, est formé par des matières datant de l’ère paléozoïque, principalement des ardoises du Dévonien et du Carbonifère (formées il y a 416 à 318 millions d’années), donc parmi les plus anciennes que l’on puisse trouver actuellement en surface, en Catalogne. Les sols sont peu profonds, normalement d’un seul horizon et la roche mère se trouve presque en surface (à environ 10-15 cm). Les terrains présentent une faible teneur de matière organique et sont formés majoritairement par la désagrégation des ardoises, que l’on appelle ici « llicorella » ou « llicorella », des pierres laminaires et cassantes, de couleur cuivre foncé entre lesquelles s’enfoncent les racines des pieds de vigne, en quête d’humidité, d’eau et de nutriments.

Cette section reproduit des fragments du texte « Vinya Priorat », de Rafael López Monné, inclus dans le livre PRIORAT (Lunwerg SL et Conseil régulateur de la DOQ Priorat, 2009):

« À l’époque du déluge universel, lorsque Dieu châtiât les hommes pour avoir tant pêchés, les eaux montèrent à 30 pieds au-dessus de la montagne la plus haute du monde, [...] comme l’eau stagna 115 jours, comme le disent les saintes Écritures, on peut en déduire qu’au fond, la terre se défit en fins fragments [...] Ces morceaux de terre qui tombèrent des montagnes, donnèrent à la terre sa substance, de même le vin  hérita de la sève ».

C’est ainsi qu’un illustre agriculteur de Porrera commençait à expliquer à la fin du XVIIIè siècle, les raisons qui faisaient que le vin de son terroir ait un goût si spécial. Car il faut savoir que « toutes les montagnes se composent de trois variétés qui sont : l’ardoise, soldó et la chaux ; même s’il existe d’autres variétés ». La « llicorella » ou ardoise –également appelée licorella, llicorell ou llecorell- est la protagoniste incontournable de l’appellation d’origine Priorat, même s’il existe certaines zones sans ardoise, comme les flancs du Montsant et une bonne partie de la montagne elle-même. L’origine de ce mot est liée à l’expression « llècol », qui s’utilisait pour indiquer l’humeur, le goût, le moelleux, et l’étymologie provient du celte « likka » qui signifie pierre. Pierre, goût, ardoise, « licorella », tous ces mots sont aujourd’hui synonymes de Priorat. 

 

Aujourd’hui, l’empreinte atavique de la pierre, de l’ardoise, est encore très présente. Il suffit de consulter les notes des dégustations de ses vins pour lire ces «  notes minérales », « touches d’ardoise », etc. C’est comme si l’ardoise se dissolvait dans les sucres du raisin qui pousse sur ses coteaux.

La zone de production de la Dénomination d’Origine Qualifiée Priorat se caractérise géologiquement par des sols où prédominent les ardoises carbonifères appelées « llicorelles », avec des affleurements de roches hypogènes, avec des strates très inclinées qui forment un ensemble de montagnes en pente, rocheuses, sans vallée ni plaine, ce qui rend la culture de la vigne très difficile et onéreuse, avec une faible production, mais néanmoins parfaitement adaptée à de telles conditions.

Le terroir est légèrement acide, avec une faible teneur de matière organique. Il est formé majoritairement d’ardoise, appelées « llicorelles », des pierres planes et friables, de couleur cuivre foncé au milieu desquelles poussent les cépages en quête d’eau et de nutriments. Les grandes vertus des vins du Priorat sont attribuées à ce terroir.

Les différents types de « llicorella » (ardoise)

Les principales variétés de « llicorella » (ardoise) que l’on trouve au sein de la DOQ Priorat, sont les suivantes, par ordre de présence sur le territoire :

1. ARDOISE

Origine de l’échantillon : Garranxa (Porrera) et Comadecases (Poboleda).

Distribution : on la trouve sur le territoire de la DO, c’est la roche la plus caractéristique de la DOQ Priorat.

Période géologique : carbonifère (350 millions d’années).

Caractéristiques : roche métamorphique à la texture limoneuse au grain fin ou très fin, très laminée et très cassante, qui peut présenter une morphologie variée quant à l’aspect et la couleur, mais où prédominent les couleurs bleutés ou marrons.

2. ARDOISE GRÈS (ou localement « saldó »)

Origine des échantillons : Guinarderes (Gratallops).

Distribution : on la trouve sur le territoire de la DO.

Période géologique : carbonifère (350 millions d’années).

Caractéristiques : roche métamorphique issue de la roche sableuse sédimentaire, et qui présente donc une texture granuleuse avec un grain plus ou moins épais et avec un laminage, provoqué par la métamorphisation, qui peut être très variée en fonction du niveau de schiste auquel elle sera soumise. Normalement, elle se casse en blocs et présente des couleurs marrons.

3. ARDOISE DU DÉVONIEN

Origine de l’échantillon : Canyerets (Villella Alta).

Distribution : on la trouve autour d’un axe central de l’est à l’ouest de la DO, dans les zones secondaires de La Villella Alta, Torroja et Porrera.

Il s’agit de la roche la plus ancienne de la DOQ Priorat.

Période géologique : Dévonien (400 millions d’années).

Caractéristiques : roche métamorphique à la texture limoneuse au grain fin ou très fin, qui est très laminée et très cassante, et présente généralement de nombreuses marbrures de quartz ou autres minéraux et un revêtement d’oxydes qui donnent un aspect rougeâtre ou jaunâtre, avec une prédominance de couleurs foncés, bleutés, grisâtres, voire noires.

4. ARDOISE TACHETÉE OU PHYLLITHE

Origine de l’échantillon : Les Sentius (zone secondaire de Porrera).

Distribution : on la trouve dans la zone de contact avec le batholite granitique de Falset, en particulier au sud de la DOQ, dans les zones secondaires de Bellmunt, Masos de Falset et Porrera.

Période géologique : Carbonifère (350 millions d’années).

Caractéristiques : Roche métamorphique soumise à des pressions très élevées en raison du contact avec des matériaux intrusifs (« granet »). Elle présente une texture limoneuse au grain fin et un taux très élevé de schiste qui lui donne une structure très laminée. Elle est de couleur bleuté ou foncé, mais se caractérise principalement par ses taches qui lui donne un aspect tacheté.

Vídeo de Televisió de Catalunya (Telenotícies): "La singularitat del Priorat és en gran part al subsòl":

Enllaç amb el vídeo de TV3 "La singularitat del Priorat és en gran part al subsòl"